Spam Cartoon © Ron Hildebrand

Soldes : le bal des emails

Non, ce n’est pas le nouveau ballet de l’opéra de Paris… Simplement la danse marketing qui s’opère dans votre boîte emails, un peu tous les jours et beaucoup à certaines périodes de l’année. Si vous avez l’habitude de succomber à la pop-in « Inscription newsletter » ou que vous lisez rarement le texte à côté des cases qui dit « qu’en ne cochant pas cette case, vos coordonnées seront généreusement vendues à nos partenaires peu regardant de la pression marketing qu’ils exercent », alors vous savez de quoi je parle !

Pour les soldes, tout le monde commence le même jour (et presque à la même heure) ! Alors, pour que son email soit ouvert, lu et cliqué, il faut jauger le jour et l’heure à laquelle on le fait partir… Avant 8h ? Pour 8h ? Plus tard dans la matinée ? Dans l’après-midi ? Le lendemain ? Ci-dessous un aperçu de ma boîte email jour après jour…

Mercredi 7 : 18 emails.

  • 4 entre 2h et 7h59 (Bouuuuh)
  • 5 entre 8h et 8h30
  • 7 entre 8h30 et 12h
  • 2 derniers à 12h30 et 17h

Jeudi 8 : 1  (une relance du 7)
Vendredi 9 : 4  (relances du 7)
Samedi 10 : 4  (dont 3 relances du 7)
Dimanche 11 : 6 (relances multiples).
Lundi 12 : 2  (relances multiples).
Mardi 13 : 1 (relance).

Puis arrive la nouvelle vague, la 2ème démarque, une semaine plus tard…

Mercredi 14 : 13 emails.

  • 4 entre 0h et 8h
  • 4 entre 8h et 10h
  • 3 entre 10h et 12h
  • 2 derniers à 13h et 17h

Soit 50 emails « Soldes » en 7 jours ! Sans compter les autres et ce n’est pas ma boîte principale pour ma pige/veille… Un boîte normale, d’un client qui a l’habitude de commander sur le web… Donc, pour passer entre les gouttes, ce n’est pas simple !

Les options possibles :

1. J’envoie en premier, même avant l’heure légale de début des soldes.
Je prends le risque de me faire embêter par les amis de la DGCCRF…

2. J’envoie pile à 8h ,ou au plus tôt dans la matinée, pour être réglo.
On va être nombreux. Donc peut-être prévoir une relance rapidement J+1 J+2…

3. J’essaye de me démarquer en envoyant mon email plus tard, voir même le lendemain.
Avec le risque que mes clients soient déjà en train de regarder chez les autres…

4. J’envoie mon email de lancement des Soldes la veille du démarrage de la 2ème démarque.
Vu les événements de cette année, c’était peut-être pas plus mal !

Pour ma part, j’ai envoyé mon email de lancement à 8h et la même chose pour la 2ème démarque. Pas de relance pour éviter la pression sur une base qui n’est pas habituée aux achats en ligne (pour le moment). Mes taux d’ouvertures sont plutôt similaires et bons. Légèrement supérieurs à ma moyenne !

Et vous ? Quelle stratégie avez-vous choisi ?

Florian Fornetran

Florian Fornetran

Commerçant sur les Internets - Acteur de l'économie numérique française - Au service des distributeurs, des marques et de leurs clients ...

Tous les articles

Suivez moi sur : TwitterGoogle Plus