E.T. l'e-commerçant © Norke on DeviantArt

L’e-commerçant, cet extraterrestre

Homme ou femme, aux multiples casquettes, l’e-commerçant a pour mission principal de commercialiser l’offre d’une marque/enseigne sur Internet. On parle donc d’e-shop, e-boutique, boutique en ligne, site e-commerce… On parle également de Pure player (uniquement disponible sur Internet) ou de Brick and click (produits disponibles en boutiques physiques).

Aujourd’hui, tout semble se regrouper afin de proposer une offre multicanale aux clients… C’est-à-dire qu’un produit à un instant T peut-être acheter par un client, qu’il soit en boutique, chez lui sur son ordinateur ou dans un train depuis son smartphone. Et qu’il bénéficie des mêmes services quelque soit le support d’achat !

On parle aujourd’hui de stratégie de digitalisation.

Tout cela nécessite une équipe, dédiée ou semi-dédiée, internalisée ou externalisée, pour gérer ce canal de vente et gérer les synergies, en fonction des entreprises, avec les autres canaux. Dirigée par un Directeur (ou responsable) e-commerce (ou e-business), l’équipe s’étoffe en fonction du business plan et du niveau de délégation des différents leviers e-marketing : responsable offres produits, responsable service clients, responsable logistique, responsable trafic, web analyste, ux designer, web designer, chef de projet, directeur technique, développeur, intégrateur, webmasteur, etc.

Cette liste est non exhaustive, puisque certains métiers se nomment différemment si l’on se trouve chez l’annonceur ou en agence. D’autres se segmentent ou se hiérarchisent en fonction des besoins de l’activité et de l’orientation crosscanale de celle-ci. Et d’autres se créent avec la développement de marchés comme celui du « Big data » ou des « Objets connectés »…

Aujourd’hui, il existe quelques formations spécialisées pour les métiers du e-commerce. Mais la plupart des e-commerçants en poste se sont formés et/ou spécialisés en entreprise/agence au fil des années…

L’e-commerçant est un extraterrestre.

  • Pour sa famille, il reste un informaticien : quelque soit son poste, « il travaille dans les ordinateurs »,
  • Pour ses collègues, il est un geek : ultra connecté parlant un jargon bizarre,
  • Pour son patron, il peut-être attendu comme le messie : nouveau canal donc nouveau chiffre d’affaire,
  • Pour ses pairs, il peut enfin être qui il est.
Equipe e-commerce
L’équipe e-commerce se félicite !
Florian Fornetran

Florian Fornetran

Commerçant sur les Internets - Acteur de l'économie numérique française - Au service des distributeurs, des marques et de leurs clients ...

Tous les articles

Suivez moi sur : TwitterGoogle Plus