Image © unashock Deviantart

Bonnes pratiques SEO pour mon site e-commerce

« Ô grand Google ! Oui, je vais tout faire pour te plaire… Car je veux que mon site e-commerce soit 1er dans les résultats de recherche naturel sur ton formidable moteur de recherche ! ». Il faut l’avouer… C’est notre rêve à tous. Mais tous, veut aussi dire que nous sommes nombreux à avoir le même rêve … et donc que tout le monde ne peut pas être premier. Google, ce n’est pas l’école des fans !

Pour faire plaisir au moteur de recherche (qui possède environ 94% de part de marché en France), nous sommes prêts à tout… pour « ranker » ! Si certains disent qu’ils ont percé les secrets des algorithmes de Google, d’autres prennent des pincettes et savent que la formule secrète change tous les jours… Cependant, tous sont d’accord pour dire qu’il y a de bonnes pratiques SEO à respecter.

Il y a quelques semaines, je suis tombé sur un article du blog de David Dudouet : 200 facteurs de ranking sur Google. La liste est longue… Alors, je vous propose une synthèse des facteurs les plus importants pour un site e-commerce (bin oui, je suis un e-commerçant !) en 4 points : le contenu, la navigation, la qualité et l’autorité.

Le contenu

  • Pas de contenu dupliqué/invisible.

On évite d’aller copier du contenu déjà présent sur un autre site e-commerce. S’il y a des produits similaires, il va falloir rédiger les fiches produits selon la charte éditoriale du site. En interne, chaque contenu doit être associé à une seule URL. Enfin, le texte caché est à abandonné également.

  • Du contenu de qualité

Sans devoir être une plume aguerrie, on rédige un minimum de texte en rapport avec le produit, sans fautes d’orthographes, contenant les mots clés exacts sur lesquels on veut se positionner. Si l’on est pertinent pour les clients, on le sera aussi pour le moteur de recherche.

  • Enrichissement & optimisations

Pour chaque page de contenu, on va en extraire l’essentiel et l’utiliser pour optimiser le référencement naturel. On veuille à ce que le titre de la page (balise title), la description de la page (balise meta) et le titre (balise H1) soient uniques et pertinents.

D’autres éléments de la page sont à « sublimer » aux yeux de Google. Ce sont les microformats (rich snippets) ! Il y a par exemple, les avis clients, le prix du produit, l’auteur, une citation, etc. Plein de petites informations qui remonteront directement sur les résultats de recherche naturels.

La navigation

  • Accessibilité

On l’a dit un peu plus haut, chaque page est unique et possède donc son URL propre (contenant les mots clés à positionner). Concernant les URLs en sous-répertoire, il n’y a plus d’impact sur le référencement. On peut donc avoir un accès à une fiche produit sans pour autan répéter la catégorie et sous-catégorie auxquelles elle appartient.

  • Maillage interne

En ajoutant des liens vers d’autres pages, cela permet d’envoyer un signal à Google qui dit quelles sont les pages les plus importantes de son site. Certains liens servent également pour les clients à naviguer entre plusieurs pages liste produits complémentaires…

  • Navigation interne

Pour donner envie, rien ne vaut une belle image pour nos clients. Cependant, il faut privilégier les liens textuels qui facilitent grandement les choses pour notre ami Google. Et si l’on arrive à rendre toutes les pages accessibles depuis la page d’accueil, c’est encore mieux ! Aussi, il est important d’avoir un fil d’Ariane visible et cliquable, dès le premier niveau descendu.

Image © Pirate des caraïbes 2
Jack… Tu sais où se trouve la rubrique « contact » ?

La qualité

  • Informations

Il est obligatoire de mentionner les informations légales de la société qui gère le site, la politique de confidentialité des données, les informations de contact : adresse, numéro de téléphone, e-mail, formulaire et enfin les conditions générales de vente qui contractualisent la vente des produits. Quatre signes forts et indispensables pour Google (et nos clients) !

  • Sécurisation

Avant de passer tout le site en https, il faut s’assurer que le checkout y soit avec un certificat SSL à jour ! Surtout que le navigateur Chrome a une page d’avertissement plutôt agressive s’il ne l’est pas.

  • Rapidité du site

La rapidité à laquelle Google et les clients accèdent au site est déterminante pour le positionnement dans les résultats de recherche. Quelques pistes à travailler : taille et poids des images, mise en cache d’éléments (pourquoi pas un CDN ?), poids des fonctions javascript et fichiers CSS, nombre de requêtes http, etc.
Gif © benchmark-hopital.fr

L’autorité

  • On parle de vous

C’est ce que l’on nomme dans le jargon les backlinks. Ce sont tous les liens que d’autres sites peuvent mettre pour envoyer vers le notre. Plus on a de backlinks, mieux c’est. Mais il est important de garder une proportionnalité raisonnable de sites différents (domaines) qui en font ! Et que cela se fasse dans le temps…

  • On vous fait confiance

Si les sites qui parlent de notre site se trouvent dans la même thématique et/ou possèdent déjà une autorité auprès de Google, c’est l’idéal. On rentre ainsi plus facilement dans le « cercle de confiance » du moteur de recherche ! Et les clients ont également leur mot à dire à dire. Google prend en compte les notes des avis clients.

Gif ©Mon beau-père et moi

  • Vous êtes quelqu’un

S’il y a une personne « physique » derrière notre boutique, dites le à Google. C’est que l’on appelle l’attribution d’un contenu à un auteur et cela passe par un compte Google +. De même, si l’on possède des boutiques physiques, il est important de les référencer sur son compte Google My Business.

Pour conclure, n’oubliez pas que l’objectif du moteur de recherche est le même que le notre…
Satisfaire ses clients !

Florian Fornetran

Florian Fornetran

Commerçant sur les Internets - Acteur de l'économie numérique française - Au service des distributeurs, des marques et de leurs clients ...

Tous les articles

Suivez moi sur : TwitterGoogle Plus

1 commentaire sur “Bonnes pratiques SEO pour mon site e-commerce

  1. Bonjour !

    Merci d’avoir cité mon article :)

    Votre résumé est pertinent, si un e-commerçant se focalise dessus, il aura déjà accompli de grandes choses !

    Pour aller plus loin (on dépasse le carde du SEO), plus vous êtes une petite entreprise, plus vous devez personnaliser votre communication. Il faut presque que vos clients vous connaissent (photo, centres d’intérêt, compétences, passions…). C’est un excellent moyen de doper le taux de conversion. Oubliez les boutiques anonymes !

    Pour ceux qui ont un site sous prestashop, j’ai aussi publié un guide (gratuit) de 75 pages sur le sujet, à l’adresse suivante :
    http://refeo.com/seo-prestashop/

    Bonne lecture !

Commentaires fermés.